Zero waste concept - overhead still life of reusable metal boxes, canvas bags and glass jars with steel buckle.

Comment trier ?

Trucs et astuces

Trucs et astuces pour réduire et gérer ses déchets

En adoptant quotidiennement quelques gestes simples, nous pouvons limiter notre production de déchets et, ainsi, alléger nos poubelles. Le principe est simple, adopter l’astuce des « 3 R » qui se base sur la Réduction, la Réutilisation et le Recyclage. Ainsi, en faisant les bons choix, nous réduisons considérablement notre production de déchets et notre impact sur l’environnement.

Composter ses déchets organiques

Restes de repas, épluchures, tonte de gazon, fleurs fanées… Les déchets organiques trouvent une seconde vie grâce au compostage. Que vous viviez en maison ou en appartement, il existe des solutions pour les composter : le composteur individuel si vous vivez dans une maison, le lombricomposteur si vous vivez en logement vertical et la déchetterie (pour les déchets verts) si vous ne souhaitez pas composter directement chez vous. Cela vous permettra d’obtenir un excellent compost pour vos plantes, de manière économique.

Composter ses déchets permet de réduire de 40 kg sa production, par an et par habitant (Source : SITTOMAT)

Adopter des poules

Des poules pour réduire vos déchets ? Non, ce n’est pas une plaisanterie. Les poules peuvent se nourrir de déchets de cuisine et de jardinage. En effet, restes de repas, pain, épluchures de fruits et légumes et autres fleurs fanées sont autant de déchets que les poules consomment. Vous disposez d’un espace extérieur et souhaitez réduire considérablement vos déchets ? Vos poules pondeuses seront ravies d’y contribuer en plus de vous offrir régulièrement leurs œufs frais.

Adopter des poules permet de réduire de 150 kg ses déchets, par an et par poule (Source : SITTOMAT)

Utiliser un autocollant « stop pub »

Chaque jour, nous recevons des publicités et de la presse gratuite dans nos boîtes aux lettres, sans qu’on ne les demande. Cela représente près de 40 kg de prospectus par an et par boîte aux lettres, qui sont destinés à finir leur vie au fond de notre poubelle à ordures ménagères. Pour éviter cette production de déchets éphémères et peu utiles, il suffit de coller un autocollant « stop pub » sur votre boîte aux lettres.

Utiliser un autocollant « stop-pub » sur sa boîte aux lettres, c’est réduire de 40 kg ses déchets, par an et par habitant (Source : SITTOMAT)

Opter pour des sacs et contenants réutilisables

Depuis le 1er janvier 2017, les sacs plastiques à usage unique ont été interdits dans les commerces français. Depuis, les sacs en papier ou en matière biodégradable ont pris leur place. La plupart du temps, ces sacs ont une durée de vie courte qui force à les renouveler régulièrement si l’on souhaite les réutiliser. Un sac en tissu ou un cabas permet de réutiliser à long terme un même contenant. Il en est de même pour les bocaux en verre ou en plastique réutilisables à l’infini.

Utiliser des contenants réutilisables permet de réduire de 28 kg ses déchets, par an et par habitant (Source : SITTOMAT)

Acheter ses aliments en vrac

La possibilité d’acheter en vrac se répand dans de plus en plus de commerces sur le territoire. Utiliser cette manière de consommer permet de réduire la production de déchets, notamment plastiques, utile pour emballer les aliments mais destinés à alourdir nos poubelles. Fruits, légumes, céréales, fruits secs, pâtes, riz, sucre et farine sont autant d’aliments qu’il est facile de trouver en vrac dans les commerces alentours. Un sac en tissu, quelques bocaux en verre et le tour est joué !

Acheter en vrac permet d’économiser 5 à 30% sur le prix de ses achats

(Source : Le Monde)

Fabriquer ses produits ou opter pour des produits secs

La plupart des produits cosmétiques ou d’entretien pour la maison sont conditionnés dans des contenants en plastique. Une fois ces produits terminés, leur emballage se retrouve dans nos poubelles, ce qui les alourdie un peu plus. Pour ne pas utiliser d’emballages plus que de raison, nous pouvons fabriquer nous-même ces produits du quotidien.  Il existe de nombreux moyens sur Internet pour apprendre à les produire soi-même. Ainsi, vous pourrez réaliser savons, produits ménagers ou encore cosmétiques selon vos goûts. Si vous ne souhaitez pas les fabriquer vous-même, vous pouvez toujours acheter dans le commerce des produits prêt-à-consommés en vrac et les transporter dans des contenants vides que vous possédez déjà.

174 millions de bouteilles de shampoing sont vendues en France chaque année (Source : Consoglobe)

Réparer plutôt que racheter, vendre plutôt que jeter

Nous sommes bien trop habitués à jeter et racheter plutôt que réparer et réutiliser. Pourtant, ce que nous jetons peut souvent être réparé ou faire le bonheur de quelqu’un d’autre. Petits objets électroniques, électroménagers, meubles et autres vêtements peuvent être restaurés ou réutilisés plutôt que remplacés par de nouveaux objets. Économique, cette solution vous sera proposée par de nombreux professionnels si vous ne souhaitez pas vous en occuper vous-même. Dans le même sens, pensez à consommer d’occasion plutôt que neuf. Une astuce qui fera du bien à la planète et à votre porte-monnaie !

Réparer ou réutiliser plutôt que racheter permet de réduire de 13 kg ses déchets, par an et par habitant (Source : SITTOMAT)

Passer des fêtes légères

Anniversaires, fêtes de fin d’année et autres repas de famille sont autant d’occasions pour réduire ses déchets de manière ludique et créative. En plus de privilégier la vaisselle réutilisable, vous pouvez remplacer les emballages cadeaux en papier ou papier plastifié par des tissus lavables et réutilisables à souhait. Cette méthode, venue du Japon, est appelée le Furoshiki et se décline en toutes tailles, couleurs et motifs. De nombreux tutoriels sont disponibles sur Internet pour vous apprendre cette technique de pliage que vous serez fier de dévoiler pour les grandes occasions.

Opter pour le réutilisable pendant les fêtes permet de réduire de 20% le poids de ses ordures ménagères (Source : SITTOMAT)

Utiliser des cotons réutilisables

Pour le démaquillage, notre toilette ou celle de bébé, les cotons jetables se montrent très efficaces. Néanmoins, en en utilisant un peu plus de 4 par jour en moyenne, cela représente un poids de déchets supplémentaire dans nos poubelles. Les remplacer par des solutions réutilisables peut nous aider à réduire nos déchets de manière considérable. Dans de nombreux commerces ou sur Internet, nous pouvons trouver des disques nettoyants en tissus qui peuvent être lavés et donc, réutilisés. En plus d’être écolos, ces substituts sont économiques car ils nous évitent d’acheter de nouveaux cotons chaque mois. Une nouvelle manière de faire du bien à notre peau, notre portefeuille et notre planète !

Utiliser des substituts lavables permet d’économiser l’utilisation de 1600 cotons jetables, par an et par habitant (Source : L’Express)

Limiter ses impressions papier

Chaque jour, nous imprimons des milliers de feuilles de papier, au bureau ou à la maison. Parfois, c’est indispensable, parfois, nous pourrions nous en passer. Dans la mesure du possible, il est important de faire l’impasse sur cette action entrainant l’impression de l’équivalent de 30 ramettes de papier par an et par personne. Lorsque la sortie de documents est nécessaire, nous pouvons réutiliser ces feuilles de papier destinées à finir leur vie au fond d’une poubelle comme brouillon par exemple. Ainsi, nous limitons notre emprunte sur l’environnement.

Ne plus imprimer permettrait d’économiser 75 kg de papier, par an et par personne (Source : ADEME)

Si malgré ces quelques astuces il vous reste des déchets que vous ne pouvez pas éviter, pensez à les trier ! Retrouvez comment sur notre guide de tri.

À quel moment sortir les bacs ?

Ce soir, devez-vous sortir le bac gris, le bac jaune, ou le bac vert ? Consultez le calendrier de collecte de votre ville.

Vous habitez le Golfe de Saint-Tropez ?

Vous devez suivre les consignes propres à votre territoire !

Visiter le site

Géolocaliser
les points d'apport volontaire

Vous voulez connaître le point d'apport volontaire le plus proche de chez vous ?

Utilisez notre carte

ipsum sem, eget ipsum accumsan in