Lexique

Ambassadeur du tri :

Agent recruté par les collectivités territoriales pour assurer un relais d’information auprès de la population.

Apport volontaire :

Mode d’organisation de collecte dans lequel l’usager ne dispose pas de contenant lui appartenant en propre, mais où la collectivité met à disposition un réseau de contenants, répartis sur le territoire.

Centre de Stockage :    

Lieu de stockage ultime de déchets appelé également Installation de Stockage.
On distingue 3 catégories d'Installation de Stockage :
> ISDD : Installation de stockage des Déchets Dangereux,
> ISDND : Installation de stockage des Déchets Non Dangereux,
> ISDI : Installation de Stockage des Déchets Inertes.

Centre de tri :    

Installation où les déchets collectés sont rassemblés pour subir un tri ou un conditionnement des matériaux valorisables.

Collecte en porte à porte :    

Mode d’organisation de collecte dans lequel le contenant est affecté à un groupe d’usagers et où le point d’enlèvement des déchets est situé à proximité du domicile de l’usager ou du lieu de production des déchets.

Collecte sélective :    

Collecte de certains flux de déchets préalablement triés par les producteurs, selon leur matière constitutive, pour leur récupération et leur recyclage.

Colonne d’apport volontaire :    

Conteneur disposé en point d’apport volontaire, utilisé pour la collecte séparative de matériaux tels que le verre, le papier ou les emballages. Dans le cas des huiles usagées, on parlera plutôt de bornes.

Compostage :    

Processus permettant la fabrication du compost : produit de la fermentation aérobie des déchets organiques. C’est un amendement organique, c’est-à-dire qu’il permet d’améliorer le sol.

Déchets assimilés aux ordures ménagères :    

Déchets issus de l’activité économique de l’artisanat, des commerces, des bureaux et des petites industries ou d’établissements collectifs utilisant les mêmes circuits d’élimination que les déchets ménagers non dangereux, et dont la nature et les quantités se rapprochent des caractéristiques des ordures ménagères.


Déchets Industriels Banals (DIB) et Déchets Industriels & Commerciaux (DIC) :    

Déchets non dangereux et non inertes résultant d’une activité artisanale, commerciale, industrielle ou tertiaire. Il s’agit essentiellement de papiers-cartons, plastiques, bois, métaux, verres, matières organiques... Ils sont susceptibles d’être assimilés aux ordures ménagères c’est à dire qu’ils peuvent bénéficier des mêmes services de collecte et de traitement que les ordures ménagères.

Déchèterie :    

Espace clos et gardienné où les ménages peuvent déposer leurs déchets (encombrants, déchets verts, gravats, huiles usagées, verre, papier...) dans des conteneurs différenciés. Les déchetteries peuvent également accueillir les déchets assimilables des artisans et commerçants.

D.E.E.E. (Déchets d'Equipements Electriques Electroniques) :

Les déchets d'équipements électriques et électroniques sont une catégorie de déchets constituée des équipements en fin de vie, fonctionnant à l'électricité ou via des champs électromagnétiques, ainsi que les équipements de production, de transfert et de mesure de ces courants et champs (des ordinateurs, imprimantes, téléphones portables, appareils photos numériques, réfrigérateurs, jeux électroniques ou télévisions).

Déchets ménagers :    

Ensemble de déchets (dangereux, inertes ou banals), produits par l’activité domestique quotidienne des ménages. Ils comprennent les ordures ménagères, les encombrants, les déchets de jardin, les déchets inertes des particuliers (gravats... ), les déchets ménagers spéciaux.

Déchets Dangereux des Ménages (DDM) :    

Fraction des déchets ménagers présentant un ou plusieurs caractères dommageables pour l’environnement et/ou qui ne peut pas être éliminée par les mêmes voies que les ordures ménagères sans créer des risques lors de la collecte. Il s’agit de déchets explosifs, corrosifs (acides, bases), nocifs (CFC), irritants (ammoniaque, résine), facilement inflammables (solvants), ou contenant des métaux lourds (piles, batteries, ...), ainsi que certains déchets de soins (seringues, médicaments, ...).

Déchets ultimes :    

Déchets non valorisables, résidus issus du traitement des déchets (cendres d’incinération, boues d’épuration...).

Déchets verts :    

Déchets provenant de la tonte des pelouses et de la taille des arbres et des arbustes issus des activités de jardinage des espaces verts publics et privés.

Encombrants :    

Déchets des ménages trop volumineux pour être collectés avec les ordures ménagères (matelas, meubles...).

ICPE :    

installation classée pour la protection de l'environnement.

Incinération :    

Méthode de traitement thermique des déchets. Elle consiste en une auto-combustion et un traitement des fumées. Il en résulte trois catégories de résidus : mâchefers, ferrailles et résidus d’épuration des fumées. La chaleur générée par l’incinération peut faire l’objet de valorisation énergétique (chauffage urbain, production d’électricité...).

Habitat horizontal :    

Type d’habitat caractérisé par un nombre faible de foyers par bâtiment (au plus 4), et constitué essentiellement de maisons individuelles et de pavillons.

Habitat vertical :    

Type d’habitat caractérisé par un nombre important de logements par bâtiment (plus de 10 logements), et une très forte population au km de voirie. Cela concerne notamment les quartiers de grands ensembles ou les centres villes.

Mâchefers (MIOM) :    

Résidus d’incinération composés essentiellement des métaux, du verre et des autres minéraux (gravats) qui ne brûlent pas.

Point d’apport volontaire (PAV) :    

Site où l’usager vient déposer les matériaux qu’il a triés. Ce site peut être constitué d’une ou plusieurs colonnes d’apport volontaire.

Recyclage :    

Réintroduction directe d’un déchet dans un cycle de production dont il est issu, en  remplacement total ou partiel d’une matière première vierge.

REFIOM :    

Résidus d’épuration des fumées d’incinération des ordures ménagères.

Refus de tri :    

Fraction des déchets qui n’a pu subir un traitement, étant par nature inadaptée à ce dernier.

Tri :    

Opération visant à séparer les matériaux. Le tri positif consiste à prélever d’un flux où les déchets défilent, une fraction de déchets valorisables. Le tri négatif consiste à extraire du flux une ou plusieurs fractions indésirables pour ne conserver qu’une fraction résiduelle valorisable.

UVE :    

Unité de Valorisation Energétique.

Valorisation :    

Mode d’exploitation des déchets qui vise à les transformer afin de les réintroduire dans le circuit économique. On parle de valorisation matière (recyclage), valorisation organique (par compostage ou méthanisation), ou valorisation énergétique (par incinération).

Twitter

Divers